Reconquête Démocratique et Sociale à BELFORT(90)

Publié le par soret

Propositions pdf
  • Démocratie communale
  • Afin de rendre le pouvoir aux citoyens
    • Les élus de notre liste s’engagent à ne pas renouveler plus d’une fois leur mandat
    • Avant chaque décision importante, la population sera consultée et son avis sera respecté
    • Les « conseils de quartier » seront démocratisés et dotés d’un véritable pouvoir de décision. La participation de toute la population, sans discrimination, sera favorisée
    • La revue municipale deviendra un véritable instrument de communication des citoyens pour les citoyens
  • Au sein de la communauté d’Agglomération Belfortaine, nous travaillerons dans le respect de la souveraineté de chaque commune.

  • Nous serons attentifs aux revendications du personnel communal et nous nous engageons à éradiquer la précarité.

  • Maintien, développement des services publics
    Les usagers et les personnels seront associés au développement et à l’amélioration de la qualité des services publics.
  • Hôpital :
    • Nous défendrons l’hôpital public de Belfort/Montbéliard et exigerons que tous les moyens nécessaires en services, lits d’hospitalisation et personnels qualifiés soient attribués à chaque site.
  • Personnes âgées :
    • Leur assurer une prise en charge dans des structures de proximité et leur garantir des aidants professionnels pour le maintien à domicile quelques soient leurs revenus.
  • Petite enfance :
    • Le service public de la petite enfance doit être une priorité budgétaire de la commune
    • les crèches collectives et familiales seront développées afin que tous les enfants puissent y être accueillis ; les horaires y seront aménagés pour correspondre aux besoins des parents, ce qui implique des investissements en personnels, en formation et en équipements
    • afin de ne pas avoir de rupture entre crèche et école maternelle, des passerelles seront mises en place(intervention des personnels spécialisés de la petite enfance).
  • Ecole :
    • L’implication de la commune dans le service public d’Education doit commencer par le refus de tout crédit au privé : tous les fonds publics doivent aller à l’école publique, laïque et gratuite.
    • L’accueil des enfants dés deux ans doit être possible ; aussi les moyens nécessaires seront mis en place : 1 ATSEM par classe, locaux adaptés
    • La carte scolaire sera défendue afin de maintenir une école proche du domicile pour tous les enfants, dans des locaux adaptés à tous.
  • Restauration scolaire et accueil périscolaire :La double mission de la restauration scolaire, sociale et éducative, sera renforcée :
    • La restauration doit être accessible à tous les enfants (gratuite si nécessaire)
    • Les producteurs locaux et la filière biologique seront favorisés
    • Les équipes devront être constituées de personnels stables, non précaires
  • Logement :
    • Pour garantir le droit au logement, il est nécessaire d’avoir un service public du logement social. En conséquence, nous sommes opposés à toute privatisation de « Territoire Habitat » (HLM)
    • Le parc du logement social locatif doit être développé en priorité et être accessible à tous, sans discrimination
    • En cas de réhabilitation ou de démolition, il convient de consulter la population et de s’engager à reloger les familles si elles le désirent, sans augmentation de loyers
    • La mixité sociale doit être favorisée
  • Aide sociale aux plus démunis :
    • Les sans-abris ont droit, comme tout individu, à un logement ; et, en attendant, à un hébergement respectant l’intimité et les situations personnelles
    • Nous nous opposerons aux coupures d’énergie, d’eau et aux expulsions des logements
    • Les associations de terrain seront subventionnées à la hauteur des besoins et de façon transparente
  • Transport, circulation-qualité de l’air-eau :
  • Le développement de l’intermodalité (remplacement du tout voiture par l’utilisation coordonnée de différents modes de transport, en privilégiant les moins polluants et les transport collectifs) doit être une priorité pour désengorger la ville et faciliter la circulation dans l’Aire Urbaine, c’est pourquoi nous proposons :
    • La création de parkings périphériques gratuits associés à des transports collectifs gratuits
    • Le développement d’un véritable réseau cyclable sécurisé et sans rupture qui joindra sans danger tous les quartiers de Belfort et les communes avoisinantes
    • La création d’une vélostation à proximité de la gare
    • L’amélioration du fonctionnement d’OPTYMO afin de mieux prendre en compte les besoins réels de tous les usagers (desserte de la gare, accès facilité aux personnes à mobilité réduite)
    • La liaison Belfort/gare TGV Meroux doit être faite par le rail afin de ne pas engorger davantage l’axe Belfort/Sévenans/Montbéliard
    • La qualité de l’air sera mesurée au cœur de Belfort
    • L’accès à l’eau devrait être reconnu comme un droit. Nous proposons la fourniture d’un minimum gratuit pour les besoins domestiques (40l par jour et par personne) et au-delà un tarif progressif qui inciterait à faire un usage économique de l’eau.
  • Ramassage des ordures, tri sélectif et recyclage : Le tri sélectif ne doit plus être un acte militant, mais un geste citoyen.
    • Un ramassage des déchets triés (plusieurs poubelles) sera mis en place après information et consultation des habitants.
    • En même temps, il est impératif de recycler et de valoriser tous les déchets et d’imposer le transport de la totalité des déchets sur le site de Bourogne par rail, en utilisant les structures existantes.
  • Espaces verts :
    • La ville n’utilisera pas de pesticides
  • Energie :
    • Toute construction et rénovation de bâtiments publics (dans un premier temps) seront réalisées selon les normes de « Haute Qualité Environnementales » en termes d’isolation, d’économie et de choix d’énergie.
  • Améliorer la qualité de vie des habitants :
    • En matière de sécurité, la priorité sera donnée à la prévention sociale, éducative et culturelle plutôt qu’à la répression. La vidéo surveillance qui alimente les tensions et atteintes à la liberté individuelle, sans résultat probant, sera supprimée.
    • Les services, les commerces de proximité, les marchés, doivent être maintenus et soutenus afin de retisser les liens sociaux.
    • La voirie, les lieux et bâtiments publics seront rendus accessibles aux personnes à mobilité réduite
  • Développer une politique culturelle, sportive et associative de qualité, et accessible à tous :
  • Culture :
    • Parce que la culture n’est ni un simple divertissement, ni un luxe mais une nécessité pour s’épanouir, penser, être un individu libre, nous favoriserons l’accès de tous à toutes les formes de cultures
    • Nous encouragerons la création en soutenant des projets artistiques en permettant l’accès à des lieux d’expositions, de répétitions, de créations
    • Nous lancerons une vaste « action pour la lecture » en direction de tous les publics, et particulièrement des scolaires à partir de la bibliothèque municipale en y associant tous ceux qui seront intéressés.
  • Sport :
    • L’accès au sport doit être possible pour tout individu, et particulièrement pour tout jeune qui le souhaite
    • L’offre d’activités sportives doit être diversifiée et financée équitablement quel que soit le sport
  • Vie associative :
    • Tout sera fait pour soutenir la vie associative en respectant l’indépendance des associations
    • Les salles demandées occasionnellement seront mises gratuitement à disposition des associations
    • Les subventions aux diverses associations seront réparties équitablement et en toute transparence
  • Impôts locaux : La fiscalité locale est injuste : elle frappe les résidents indépendamment de leurs revenus. Les élus de la liste s’engagent à mener, avec la population, un combat pour que la fiscalité locale soit révisée :
    • La taxe d’habitation devrait être progressive en fonction des revenus des ménages ; ses bases de calcul (anciennes) nécessitent d’être revues
    • La taxe professionnelle devrait essentiellement tenir compte des profits (aujourd’hui artisans et petits commerçants sont proportionnellement davantage taxés que les grands groupes)
    • En attendant, les élus veilleront à ne pas augmenter la taxe d’habitation, voire à l’alléger. Ils éviteront les dépenses de prestige et cesseront de financer les multinationales implantées à Belfort
  • Résistance et soutien aux luttes :
  • Opposés à la privatisation des services publics, nous déclarerons la commune de Belfort hors AGCS(Accord Général sur le Commerce des Services) initié par l’OMC(Organisation Mondiale du Commerce) relayé par les directives européennes

  • Nous soutiendrons les luttes contre les licenciements et les délocalisations, pour le pouvoir d’achat des salariés, des retraités, des chômeurs et des sans revenus, pour la défense des services publics

  • Nous lutterons contre toutes les discriminations, contre les lois iniques sur l’immigration, pour le respect du droit d’asile et le droit de vote des immigrés ; nous soutiendrons les réseaux qui se mobilisent contre les expulsions des sans-papiers

  • Nous dénoncerons toutes les directives nationales ou européennes qui entraveraient la politique municipale et mobiliserons la population contre elles.

Publié dans Programme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article