Argumentaire pour légitimer notre liste ( Allauch)

Publié le par soret


                      Argumentaire à usage interne pour légitimer notre liste
 
 
            Les partis traditionnels discréditent la politique :
-         le PS renie ses engagements (attitude sur le refus de référendum au TCE, participation au Gouvernement, à des commissions ad hoc, compromission dans des fonctions stratégiques : OMC, FMI).
-         le Modem oscille entre le PS et l’UMP.
-         l’UMP met en œuvre une politique de régression sociale sans précédent, alliant le sectarisme au communautarisme, bafouant la laïcité, adhérant aux thèses frontistes.
 
Tout ceci se traduit par un magnifique merdier aux prochaines élections municipales :
-         à Dijon, le maire, accessoirement n°2 du PS, provoque une alliance PS Modem
-         à Lyon ou Marseille ,les cartes sont aussi brouillées
-         mais que dire à Allauch, avec cette coalition qui, en d’autres temps, aurait été qualifiée de contre-nature entre le PS et l’UMP !
 
Que pouvons nous répliquer à celles et ceux pour qui « Droite et Gauche, c’est pareil » ou « les politiques c’est tous des pourris », alors que nous connaissons le pouvoir de nuisance de ces slogans ?
Il est vrai que la fonction politique devient un métier avec des « objectifs de carrière », au prix de compromis virant à la compromission. Il est vrai que les intérêts individuels, même maquillés sous des accents partisans font voler en éclat toutes les valeurs humanistes. Il est vrai que les intérêts partidaires peuvent faire fi des idéaux défendus !
 
Alors que faire ? …Attendre que cela se passe ?
Mais il n’y a plus de contre-pouvoir idéologique dans les partis traditionnels à opposer à la coalition minutieusement tissée par le grand capital avec les media, la finance, l’industrie et … la politique.
Or chaque jour, la situation s’aggrave pour les plus démunis d’abord, puis pour les classes moyennes et bientôt pour ceux qui se croyaient nantis !
Chaque jour, la dégradation accélérée de notre environnement menace la vie sur Terre. Ce n’est plus un crime contre l’Humanité, c’est un crime contre la Vie .
Il importe que chacune et chacun, qui ne reconnaissent pas dans la conduite actuelle des affaires aussi bien de la Nation que de la Commune, se lève pour dire « ASSEZ » sans attendre que son voisin le fasse. S’il n’en était rien, il n’y aurait plus qu’à espérer une hypothétique Révolution planétaire.
 
                                                                    JB
 
 

Publié dans Recherche info

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article